Charlie et la "Semaine de la presse et des médias dans l’école"... Du 23 au 28 mars ; inscriptions jusqu’au 7 février.

par Christophe Rousseau

 
Après l’attentat récent contre le journal "Charlie Hebdo", l’émotion et la mobilisation qu’il a suscitées, cette activité d’éducation civique prend cette année une raison d’être renforcée .
 
Elle peut constituer une riche opportunité pédagogique pour prolonger avec les élèves le travail sur des éléments majeurs rappelés par cette tragique actualité : l’information et la désinformation, la pluralité des opinions, la liberté de la presse, la liberté d’expression...
 
Depuis plus de vingt ans, cette semaine nationale d’éducation à la presse et aux médias vise, de la maternelle au lycée, à "mieux connaître l’univers des médias et comprendre ses enjeux culturels et démocratiques"..
L’importance et l’urgence de ces enjeux sont apparues dernièrement de façon parfois violente.
 
Les établissements scolaires peuvent dans cette perspective recevoir les journaux et magazines de leur choix pour accompagner leurs activités. L’inscription se fait sur le site du Centre de Liaison de l’Enseignement des Médias et de l’Information (le CLEMI), jusqu’au 7 février : ICI.
 
Vous trouverez sur ce même site du CLEMI de nombreuses ressources :
- un dossier pédagogique explicitant des pistes et pratiques possibles,
- des fiches d’activités à mener dans les classes ( par thème, niveau, discipline...),
- des productions d’élèves,
- une collection de Unes du monde entier,
- des repères bibliographiques....
 
L’entrée didactique cède ici la place à une belle occasion d’échanges, de débats, de diversité d’expressions et de créations : c’est à dire une mise en pratiques -pédagogiques et éducatives- de valeurs.
Ces valeurs sont celles pour lesquelles des journalistes ont été et sont assassinés - et auxquelles l’école de la République, notamment, a rappelé son attachement...