Mettre en oeuvre les Conseils Ecole-Collège... Qui, pour qui, pourquoi, comment ?

par Christophe Rousseau

Le Conseil école-collège initié l’année dernière est désormais inscrit dans le cadre institutionnel.

Il regroupe des enseignants de la maternelle, de l’élémentaire et du collège autour d’actions communes et/ou en continuité. Ces regroupements s’effectuent par secteur de collège ( et donc de réseaux de l’Education Prioritaire).

C’est un Conseil à vocation pédagogique et opérationnelle : il établit son programme d’actions à partir des projets menés en inter cycles et/ou inter degrés, des axes de travail prioritaire du réseau, et du référentiel de l’Education Prioritaire.

Il s’organise à partir de deux réunions plénières ( 2X1h30, en début et fin d’année), et de sous commissions qui sont les regroupements d’enseignants générés par les actions et problématiques inter cycles et inter degrés. L’objectif partagé est l’élaboration et la mise en oeuvre d’une continuité pédagogique et d’une cohérence éducative.

Les réunions plénières regroupent des représentants de chaque école ( maternelle et élémentaire) et des professeurs de collège en nombre égal. Lors de la première réunion, le CEC établit son programme d’actions à partir d’une évaluation des besoins. La seconde réunion établit le bilan annuel du CEC- même si l’objet de travail dépasse ici le cadre de l’année scolaire.

-------------------------------------

* Quelques précisions :

- Le CEC fait partie des déclinaisons concrètes de la loi de Refondation de l’école : nouveaux Programmes, réorganisation des cycles, réforme de l’Education Prioritaire, réécriture du Socle commun... Les objets de travail du CEC s’inscrivent néanmoins dans la dynamique et l’expérience initiées par les Réseaux d’Education Prioritaire : passer d’un travail de liaison à un travail de continuité pour prévenir les ruptures qui sont source de renforcement des difficultés scolaires des élèves les plus fragiles.

- Depuis la rentrée, dans tous les réseaux d’éducation prioritaire, les Comités Exécutifs n’existent plus, ils ont été remplacés par une double entité : un Comité de pilotage du réseau et un Conseil école-collège. Le CEC est présidé par le (la) Principal (e) du collège et l’IEN de Circonscription du 1er degré.

- Le CEC ne se limite pas à la liaison CM2/6ième ni à la difficulté scolaire : il concerne potentiellement tous les élèves, de la Petite Section à la 3ième. L’ancienne Commission de liaison CM2/6ième devient une des commissions du CEC parmi d’autres. Ces commissions sont des outils au service de la coordination des différents projets : ils s’organisent en fonction des configurations et besoins locaux.

--------------------------------

* Quelques exemples d’actions locales et de problématiques identifiées comme prioritaires, qui s’inscrivent aujourd’hui dans le cadre du CEC :

Exemples de réalisations ( en cours ou récentes)  : Olympiades GS/CP, Echanges de pratiques GS/CP ou CM2/6ième, PPRE passerelles, Défi-maths CM2/6ième, projet Mythologie 5ième/GS, ateliers "Fluence" du CM1 à la 5ième, classes bi-langues CM2/6ième, rallye lecture inter cycles...

Exemples de problématiques : enseigner la compréhension de la maternelle à la 3ième, construire le nombre en articulant la compréhension du système de numération et l’automatisation des répertoires, améliorer le climat scolaire et lutter contre le harcèlement, produire de l’écrit dans toutes les disciplines...

 Ces objets communs ( maternelle/élémentaire/collège) produisent d’abord de l’inter connaissance et une culture partagée. Ce sont des supports pour enrichir les pratiques pédagogiques et renforcer la progressivité et la cohérence des apprentissages.
Ils permettent de construire des repères pour les élèves.
 
 
-------------------------------------------
 

* Textes officiels en référence, ressources :