La réforme de l’éducation prioritaire est en cours... Objectifs, modalités, calendrier ; le référentiel et les premières mesures...

(actualisé le ) par Christophe Rousseau

Refondation de l’éducation prioritaire :

La circulaire MEN N° 2014-077 du 4/6/2014 rappelle que "La France est devenue le pays où le milieu social influe le plus sur le niveau scolaire". Elle fixe l’objectif d’une réduction à moins de 10% des écarts entre entre les résultats des élèves dans et hors de l’éducation prioritaire.

"A la rentrée 2015, les dispositifs REP et REP+ seront mis en place et les dispositifs ECLAIR et RRS disparaîtront." La nouvelle géographie de l’éducation prioritaire (EP) sera construite à partir des indicateurs de difficulté sociale ; le nombre total de réseaux en EP restant inchangé. "On ne prendra pas en compte des données relatives aux résultats scolaires obtenus qui risqueraient de dévaloriser des écoles qui réussissent malgré des contextes d’exercice peu favorables socialement."

" Chaque réseau sera invité à établir un (nouveau) projet de réseau" qui précise l’analyse de la situation, les principaux objectifs visés et les actions retenues pour les atteindre. L’ancien Comité exécutif disparaît, remplacé par deux instances complémentaires : le Conseil école-collège (chargé de la continuité pédagogique et éducative entre les écoles et le collège) et le Comité de pilotage du réseau ( qui portera le projet de réseau dans toutes ses dimensions, y compris en y associant ses partenaires).

La circulaire de "Refondation de l’éducation prioritaire" précise les axes majeurs de travail identifiés. Elle énonce "un référentiel pour une éducation prioritaire plus efficace". L’accueil des enfants de moins de trois ans, les " plus de Maîtres que de classes", l’accompagnement continu en classe de sixième, la mise en oeuvre d’un enseignement explicite, la promotion de la coéducation, le développement des usages du numérique... font partie des 14 mesures prioritaires et repères essentiels de ce référentiel.

La Circulaire de Refondation de l’éducation prioritaire.

 A l’issue des trois années de mise en oeuvre des contrats des réseaux de l’EP ( COS 2011-2014), un bilan doit être effectué pour évaluer et mesurer les résultats des actions menées. Ce bilan devra être validé lors d’un Comité exécutif et transmis au plus tard au retour des vacances de la Toussaint 2014. Il comportera une réflexion prospective sur le fonctionnement du réseau et les futures actions à envisager. Cette démarche concerne tous les acteurs du réseau, de la maternelle au collège. Des outils d’aide à l’auto évaluation et à la rédaction du bilan sont proposés par la direction académique ( ci-dessous).