Présenter un élève à besoins particuliers dans une commission

par Pascal LEFORT

Documents produits par les enseignants T1

Comment présenter un élève à besoins particuliers ?
 
Dans quels cadre se réunir pour parler d’un élève :
  • Conseil de maîtres ou de cycle
  • Équipe éducative
  • Équipe de suivi de scolarisation
  • Commission Segpa
  • Commission de liaison (CM2/6ème)
  • Continuité GS/CP
 
Devant qui :
  • L’IEN
  • D’autres enseignants
  • L’enseignant référent de scolarisation
  • Le directeur
  • Le principal de collège
  • Les parents ou la famille d’accueil
  • Éducateur
  • Des représentants de parents
  • Médecin scolaire
  • Infirmière scolaire
  • Psychologue scolaire
  • Conseiller d’orientation
  • Les partenaires extérieurs : psychologue, médecin, orthophoniste, assistante sociale
  • ...
 
Que dire de l’élève ?
 
L’écolier :
  • Ses capacités scolaires dans tous les domaines d’apprentissage, ce qu’il sait faire.
  • Ses résultats aux évaluations en le situant par rapport à l’école ou à la circonscription.
  • Sa validation des paliers du socle.
  • Ses points d’appui, ses forces.
  • Ses goûts
  • Sa participation à la vie de la classe.
  • Son attitude face aux apprentissages.
  • Son rapport à l’échec ou à la réussite.
  • Sa fatigabilité face à la tâche.
  • Sa capacité à se concentrer.
  • Son assiduité.
Nota : L’enseignant pourra conforter ce qu’il énonce par des travaux d’élève.
 
Son parcours scolaire :
  • Maintien.
  • PPRE.
  • Passage anticipé.
  • Bilan des précédentes équipes éducatives.
 
Sa relation aux autres (attitude) :
  • Avec les enfants, les adultes.
  • Dans la classe.
  • Dans la cour.
 
Les aides mises en place :
  • Dans la classe.
  • Dans l’école (prise en charge par le RASED, pourquoi ? A quelle fréquence ? Aide personnalisée).
  • A l’extérieur (CMPP, orthophoniste, rééducation...).
 
Contexte familial :
  • Place dans la fratrie (si nécessaire).
  • Attitude de la famille face à la difficulté (ou non) de l’élève (cf : respect de la confidentialité).
  • Difficulté ou facilité à rencontrer la famille.
  • Un PRE est-il mis en place pour cette famille ?
 
Quelle est la demande de l’école pour cet élève ?
 
Respect de la confidentialité
 
 
L’examen des situations se fait au regard des champs de compétences de chacun. Le respect de la vie privée de l’individu exige que seules les informations nécessaires et suffisantes soient communiquées lors des réunions partenariales (article 4 PRE-charte de confidentialité).
- L’information doit être utile pour la personne qui en fait l’objet et la résolution de la situation.
- Une information connue mais non nécessaire à la résolution de problème soulevé n’a pas à être dite.
- S’interdire tout jugement de valeur sur l’élève ou sa famille.
- Respecter de la confidentialité : devoir de réserve, secret partagé ou professionnel, respect des opinions ou des personnes.