Aide au travail sur texte : quelques fonctions pour différencier ou accompagner un handicap.

par Philippe Foucher

Pour différencier ou accompagner un handicap, le traitement de texte numérique est souvent très utile. Que l’on ait des problèmes de vue, des difficultés de lecture, d’écriture manuscrite liée à la motricité, des difficultés orthographiques, des difficultés à communiquer, on peut recourir à des outils logiciels qui adaptent le travail de l’élève.

Voici un diaporama en téléchargement (disponible aussi en pdf) qui expose différentes fonctions logicielles , souvent disponibles dans le traitement de textes Open Office (ou Libre Office) lui-même.
Et puis aussi une liste de logiciels plus spécifiques pour des élèves ayant besoin d’un accompagnement plus fort sur le site de l’académie de Grenoble, de Olivier Douce, formateur ASH et TICE, IUFM de Grenoble.

Mieux voir :

  • Agrandir la taille du pointeur, des icônes.
  • Augmenter la taille de la police.
  • Zoomer l’affichage.
  • Espacer les interlignes.
  • Réduire la longueur des lignes.
  • Travailler avec un format déjà enregistré.
  • Visualiser avec la loupe logicielle.

Mieux lire :

  • Dans un logiciel de traitement de textes.
  • Dans un logiciel dédié.
  • Un outil polyvalent.

Mieux écrire :

  • La reconnaissance vocale.
  • Le clavier visuel.
  • La souris trackball.
  • La répétition inutile des caractères.
  • Les raccourcis clavier.
  • La prédiction de mots.
  • Les correcteurs orthographiques.
  • La protection de la maquette de travail.
  • Formulaires et exerciseurs.