Stages de remise à niveau

(actualisé le ) par Pascal LEFORT

Bilan 2010

Printemps :

du 19 au 23 avril 2010

Eté :

1ère semaine : du lundi 5 juillet au vendredi 9 juillet 2010

2ème semaine : du lundi 23 août au vendredi 27 août 2010

 

Bilan stage remise à niveau été 2010
  • Le petit groupe permet un rapport privilégié avec les élèves : échanges langagiers plus aisés, plus facile de dire ce qu’on apprend.
  • Permet de restaurer l’image narcissique des élèves.
  • Les domaines travaillées sont les mathématiques et le français à partir de ce que le titulaire de la classe transmet comme évaluation diagnostique → consolidation de notions (révisions).
  • Dans l’ensemble : bonne motivation et implication des élèves et de leurs familles.
  • Bonne assiduité lorsque les élèves et les familles sont impliqués dans le projet.
  • Comme lors du quotidien de la classe, les devoirs écrits sont interdits lors des stages de remise à niveau élèves. Ils visent dans la mesure du possible à faire la classe autrement (plus ludique, autre support, autre relation à l’enseignant...).
  • Permet de faire un bilan individuel des progrès des élèves.
  • Rappel : fixer des objectifs simples mais réalisables en fonction des besoins des élèves (pas trop ambitieux). Un objectif à la fois.
  • Prévenir les parents d’élèves lors de retards ou d’absences.
  • Les compétences sont travaillées mais restent à consolider (pas de miracle en 5 jours).
  • La liaison entre le titulaire de la classe et l’enseignant du stage mériterait parfois d’être plus approfondie.
  • Parfois difficile de faire le bilan avec les parents car les enfants arrivent et repartent seuls.
  • L’implication des élèves est nécessaire afin d’éviter des problèmes de gestion de groupe, malgré un effectif réduit 5 à 6 élèves.
12 stages ont été menés au mois de juillet et 8 en août sur la circonscription pour des élèves de CM1 pour une moyenne de 5 à 6 élèves par groupe.