Les défis mathématiques 2010-2011 Pensez à envoyer vos réponses pour les problèmes de début d’année !

par Pascal LEFORT

Les problèmes du mois de mars 2011 pour les classes de cycle 2&3.
Pensez à envoyer vos réponses pour les problèmes de début d’année !

Un peu d’Histoire...
En 2005 un premier défi mathématique est proposé aux classes de cycle 2.

Il s’agit d’un dispositif qui propose aux élèves de GS, CP, CE1, de résoudre un problème par mois. Chaque situation est mise en ligne et accessible pour les enseignants de la circonscription.

Les domaines mathématiques abordés couvrent la logique, la catégorisation, la connaissance des nombres, la géométrie, le calcul.

Les classes qui s’engagent dans le défi produisent une ou plusieurs solutions qui sont à leur tour mises en ligne. Chacun peut alors consulter sur le site de la circonscription, les réponses des enfants d’autres écoles.

Les années suivantes, le dispositif est proposé aux classes de cycles 2&3 dans une modalité identique.

Cette année, de nouveaux défis mathématiques sont proposés aux classes des cycles 2 et 3 dans le domaine du calcul.

Des problèmes de recherche seront mis en ligne chaque début de mois.

Modalités de participation

Le défi mathématique 2010-2011 est ouvert à toutes les classes d’Argenteuil Sud. Il n’est obligatoire de travailler avec sa classe sur tous les problèmes de l’année. Ici, pas de note, de points, de récompense mais juste une incitation à résoudre des situations mathématiques communes à tous les élèves de la circonscription, à échanger, comparer ses démarches.

1ère phase : engager les élèves dans une démarche de recherche

Ces problèmes se caractérisent par :

  • Une absence de solution immédiate pour les résoudre.

  • Un engagement dans la tâche dynamisé par l’enseignant qui incite à relever le défi.

  • Un intérêt à faire travailler les enfants dans des phases individuelles mais aussi en collaborant et en échangeant avec le groupe.

  • Une résolution qui repose sur une activité intellectuelle de l’élève.

  • Le rôle du maître qui est essentiellement un observateur.

  • Une phase de confrontation des solutions dans la classe puis en ligne.

  • La mise à jour de procédures personnelles des élèves.

Chaque mois un nouveau problème sera mis en ligne et imprimé par l’enseignant ou les élèves.

2ème phase : résoudre un problème

La situation de recherche sur chaque problème sera menée sur une à deux séances.

La trace écrite, mémoire du travail des enfants sera variée et adaptée aux situations en vue de sa mutualisation sur le site.

On pourra mobiliser :

  • La schématisation

  • La dictée à l’adulte

  • Les écrits des enfants

  • La photographie des solutions élaborées

3ème phase : mettre en forme les solutions

Au-delà de l’écrit de recherche et de la solution trouvée, on pourra aussi travailler sur l’écrit de synthèse qui reprend toutes les étapes de la recherche dans une organisation plus formalisée (à partir du cycle 3). Voir un exemple

Les réponses divergentes de la classe peuvent aussi apparaître.

4ème phase : envoi des réponses et mise en ligne

Les réponses produites pourront être renvoyées par l’enseignant ou les élèves sur le site de la circonscription en utilisant le formulaire.

Les réponses des problèmes doivent nous parvenir avant le dernier jour du mois en cours.

Attention, vous pouvez rédiger directement la réponse sur le site ou envoyer un fichier joint.

Sous quelles formes ?

  • Une simple réponse chiffrée

  • Un texte saisi dans l’espace réponse

  • Un fichier texte produit à l’aide d’un traitement de texte.

  • Un document numérisé (scanner ou appareil photo numérique)

 

Toutes les solutions seront mutualisées et accessibles pour les élèves et les enseignants dans la rubriques « Solution »

Les enseignants qui participent avec leur classe peuvent aussi proposer des situations de recherche pour les prochains défis.

Bonne recherche